Formation Japon Paris

APPRENDRE LE JAPONAIS

Se former à Paris, quand il s’agit du Japon

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes optent pour le japonais et tout ce qui en est lié. La langue est surtout liée à la communication qui est de nos jours très importante. La communication est la base de toute la vie, sans elle, aucune réussite ni progression ne pourra en être engendré. Toutes les relations finissent par le progrès, et non seulement d’une seule personne, mais aussi à l’avantage de tout un groupement,  un nombre illimité de personnes.

Le japonais fait aujourd’hui partie des langues les plus apprises au monde. Elle fait partie des plus grands centres d’intérêts des personnes en quête d’évolution, de développement permanent. Par rapport à  l’importance qu’ils accordent au japonais, et au Japon et sa culture, de nombreuses personnes viennent de par le monde pour bénéficier de formations offertes à Paris. Les formations sont tout d’abord une sorte de spécialisation, un intérêt qui les poussera dans leurs projets et leurs exploits. Aujourd’hui encore, il existe déjà de nombreux types de formations à Paris.  Certains seront des formations liés aux études, d’autres à la profession et donc au travail, et pour une partie des cas, les formations concerneront les deux, c’est-à-dire les études et le travail. Ce type de formation sera comme une sorte de stage où l’apprenant pourra bénéficier de plus d’atouts face aux différentes techniques et méthodes données pour arriver à la maitrise totale de la matière, du poste, des procédés donnés.

Dans la ville de Paris, plusieurs types d’établissements offrent des cours concernant le japonais. Certains réussissent à faire passer le message ; ils arrivent à augmenter les connaissances de chaque apprenant de par les compétences des professeurs eux-mêmes et fond bénéficier des étudiants un savoir plutôt positif et meilleur. Qui plus est Paris est le meilleur endroit pour apprendre ; tous les avantages et les opportunités s’ouvrent pour permettre à l’apprenant bénéficier de bonnes bases. N’oublions pas la reconnaissance des  diplômes et la perfection de l’enseignement ainsi que des prestations offerts par les encadreurs et les formateurs, des personnes motivées et entièrement à la disposition des intéressés. Se former à Paris est devenu une tendance, surtout dans le cas du Japon. A portée de main,  les formations offerts par les enseignants seront entièrement bénéfiques et totalement efficaces, surtout au niveau de la préparation de l’avenir. Le Japon a toujours offert l’épanouissement lorsqu’il s’agit de se donner et de trouver sa voie, faites en autant !

SOURCES

http://www.learn-japanese.info/indexv.html

http://www.fluentu.com/japanese/blog/learn-japanese-blog/

Examen Bac LV2

APPRENDRE LE JAPONAIS

La deuxième langue vivante

A l’examen du bac, en ce qui concerne le chinois mandarin considéré comme la langue vivante 2, la durée sera  de deux heures pour les deux séries, littéraire et scientifique. Le programme suivra celui du ministère  de l’enseignement, où les caractères chinois doivent compléter un nombre exact pour le bachelier. Il en est de même pour les mots de vocabulaire que l’élève doit assimiler pour assurer un bon résultat au bac. La langue vivante 2 est une matière facultative au bac, et représentées comme la deuxième langue vivante après la langue de base. L’élève doit assurer le minimum de connaissances en langue chinoise, ca bien que facultative, elle apporte de grands avantages pour celui qui s’y met à fond. Le futur bachelier devra assurer également les exercices se référant aux règles de grammaire qui comptent beaucoup dans les exercices théoriques. Ceci étant, le sujet de la langue chinoise au bac LV 2 se concentrera en choix bien distincts. Le premier sujet se basera sur une étude de texte qui peut concerner n’importe quel thème et où l’élève devra maitriser les différentes écritures des caractères du niveau moyen, et comprendre la signification des mots représentant le texte donné. Les règles de grammaire doivent être assimilées, car elles notifient l’aspect d’une phrase, et comparent l’intérêt de la langue chinoise. Enfin, l’élève apportera un plus sur les mots d’orthographe, car en les assimilant, il défavorisera les fautes, et permettra d’augmenter ses mots au bac. Avant le véritable examen officiel, dans les années lycées, l’élève a l’avantage de passer à un examen type du bac, ce qui le permet de faciliter l’exécution de l’examen officiel. De ce fait, l’orientation de l’élève durant le bac s’affirmera grâce à ces examens dont le sujet fait type à celui du bac.  Généralement, la langue chinoise est limitée selon la place où elle figure, donc pour celle de la langue vivante  2, la langue chinoise équivaut au niveau moyen des cours particuliers, donc rapidement assimilable, selon la compétence personnelle de l’élève. Bref, les méthodes d’apprentissage doivent compléter les connaissances de l’élève, telles que la documentation personnelle, les documentations fournies par le professeur, dons le résultat de l’utilisation de ces méthodes se retrouve à l’examen  scolaire, et à l’examen du bac. Elles assurent la parfaite maitrise de l’étude de la langue chinoise, ici limitée en tant que LV 2. Quelle que soit les difficultés rencontrées dans l’étude de la langue chinoise, bien assimilée à sa juste valeur, le résultat au bac sera positif et facilement obtenu.

SOURCES

http://www.freejapaneselessons.com/my_name_in_Japanese.cfm

http://blog.japanalicious.com/learning-japanese.html

Japonais Bac LV3

APPRENDRE LE JAPONAIS

Le japonais en tant que troisième langue vivante, toujours aussi étudiée pour la préparation du bac

Comme nous le savons, la 3èmè langue vivante est placée logiquement en 3èmè lieu dans les études, par rapport aux examens finaux du cycle  secondaire, qui est le BAC, ou par rapport aux différents examens du cycle supérieur. Cela nesignifiepasquela3ème langue vivante n’est pas placée à un niveau moins important, mais cela dépens du choix  de l’étudiant.si l’on peut dire, le coté négatif provient de l’étudiant qui n’assimilera pas cette langue et qu’il lui est libre de placer cette matière en tant que 3ème langue vivante. D’autant plus que le japonais est une langue assez difficile et dans ce 3ème niveau de langue, le programme est assez restreint et constitue un avantage pour celui qui n’assimile pas le japonais.

Dans le programme du bac, la langue japonaise, le professeur est censé connaitre les étapes à suivre pour aboutir à une bonne mise en place et une bonne préparation à l’examen officiel. Le japonais sera une épreuve facultative, avec ses propres théories, exercices pratiques et ses possibilités d’exercices oraux. Le programme du bac a également un choix libre à l’étudiant et facultatif selon les préférences du lycéen. C’est une matière ayant la forme d’un moyen  de repêchage qui soumet le lycéen à opter pour une épreuve théorique ou une épreuve oral. Durant l’examen officiel, la matière durera 2heures de temps pour la théorie et 1heure de temps pur l’oral.

Les épreuves théoriques se baseront  sur la généralité de la langue japonaise, ses différentes façons de procédure grammaticale, les expressions courantes, les compréhensions de texte, les conjugaisons, les utilisations des mots, bref, l’utilisation courantes de la langue japonaise. La rédaction sera aussi au programme, et restera la plus notée dans les divers exercices à effectuer durant le bac.

Les épreuves orales se baseront sur la pratique orale du japonais, la pratique de la langue courante, des différentes formes de vie du Japon, ses habitudes et ses us et coutumes, bref, tout ce qui concerne le japon en général. Toutes ces épreuves seront uniquement dispensées en langue japonaise, avec peut être quelques traductions demandées par le jury. Durant ces épreuves, l’élève devra assimiler le nombre de caractères demandé selon le programme, et pout assurer la victoire dans le choix de la 3ème langue vivante, il aura plusieurs efforts à effectuer, ce qui l’amènera à une part de réussite par rapport aux autres matières.

La langue vivante 3est un intérêt pour l’élève durant le bac car il peut rattraper les points perdus en assurant la langue japonaise qui est un choix.son existence est donc intéressante, et permet au lycéen d’apporter des avantages à ses notations à l’examen officiel.

Sources

Cours de japonais

L’importance de savoir langue japonais

Apprendre les alphabets japonais