Notice: Trying to get property of non-object in /home/chinesei/wwwtokyo/wp-content/themes/responsive_final/single-default.php on line 54
Cours de langue japonaise au lycée

APPRENDRE LE JAPONAIS

Le lycée regroupe des classes plus élevées par rapport au collège, qui vont de la 2nde jusqu’en terminale. Ces classes démontrent une profonde préparation de l’examen officiel du bac, qui se passe en terminale, mais qui exigent une continuité des études dès le collège, mais à la rigueur à partir du lycée. Les cours sont donc effectués selon le niveau et les compétences de l’élève à appliquer la langue japonaise, qui se constitue d’ailleurs un choix de sa part. Les cours se réservent le droit de garder le niveau en cours de l’élève, ce qui implique qu’ils s’effectuent en fonction de la classe de l’élève pour mettre à jour les différentes épreuves de la langue japonaise au niveau donné. Avec l’apprentissage de la langue japonaise dans les établissements scolaires, il sera d’usage d’enseigner la langue japonaise selon des généralités et des particularités qui font que l’élève nécessite des cours à prendre. Ceux-ci possèdent un programme relatif aux classes et au choix de l’élève, car nous n’ignorons pas que la langue japonaise possède des qualificatifs sur le choix au lycée. Les cours de langue japonaise effectués pour la LV1, la LV2 ou la LV3 constituent un choix quantitatif de mots de vocabulaire et de caractères japonais, destinés à être appliquée en écrit pour la LV1 et la LV2, d’où des applications écrites, tandis que les applications sont effectuées en oral et en écrit pour la LV3. Les cours s’effectuent sur un renforcement de la langue japonaise, avec un suivi approfondi sur les mots de base pour les cours de langue de base.

— Programme de base pour les cours de la langue japonaise au  lycée

Les élèves effectuant des cours de langue japonaise au lycée sont tenus d’assurer la connaissance de la langue japonaise de base. L’exigence est décisive dans le but de démontrer que le choix de l’élève n’est pas effectué par obligation, mais selon sa volonté. L’alphabet japonais représenté par le Kana est donc obligatoirement assimilé, incluant les Hiragana et les Katakana, ainsi que le Kanji qui représente la langue japonaise dans une langue expressive, ou la langue orale. Une totale application jusqu’en terminale permet la réussite des cours qui seront programmés selon ces distinctions retrouvées à travers la langue japonaise courante.  Les cours s’effectueront en fonction de la série excellée par l’élève, mais la série littéraire dispose du maximum de programme.

SOURCES

https://www.busuu.com/learn-japanese-online

http://www.tenri-paris.com/langues/langue_mat.html

Un bon métier en tant que professeur de japonais nippon

APPRENDRE LE JAPONAIS

Les Japonais sont des personnes très accueillantes. Ils sont toujours prêts à échanger avec les étrangers qui ont une compréhension en leur langue tant que ces derniers les respectent en retour. Ils sont même capables de les aider à améliorer leur compétence. Depuis peu, le monde a eu une attirance assez particulière pour le japonais. Le nombre de personnes qui est assoiffé de sa connaissance s’amplifie de jour en jour. La richesse ainsi que l’importance de ce langage incite la curiosité de tout le monde. La grande envie de connaître à fond ce parler crée de nouveaux emplois pour certains. Ceux qui ont des diplômes en cette langue tentent de devenir des professeurs de japonais nippon.

 

Devenir professeur de japonais nippon

Etre un professeur de japonais nippon est un métier qui n’est sûrement pas facile à exercer. D’ailleurs, l’envie d’enseigner n’est jamais le fruit d’un hasard, c’est une véritable vocation. Le premier rôle d’un professeur est de transmettre à leurs élèves ses propres connaissances. Tout ceci semble si facile mais la pratique n’est pas aussi simple que cela en a l’air. Les professeurs ont intérêt à adopter une bonne méthode de pédagogie afin que les élèves arrivent à tout capter. Les personnes qui sont décidées à enseigner le japonais ont suivi une formation bien spécialisée. Le gouvernement japonais veille à ce que l’enseignement du japonais soit en ordre et selon les règles bien précises, c’est la raison qu’il propose même des examens à passer pour les intéressés. Les professeurs de cette langue japonaise sont tous certifiés, et ayant plus d’expériences dans ce cadre d’éducation.

 

Le professeur de japonais nippon et ses parfaites méthodes de travail

Eh oui, ce n’est pas facile d’enseigner et de faire comprendre à des étrangers la manière d’écrire les calligraphies et la manière de parler japonais. Mais tout ceci ne décourage pas les enseignants. Le professeur de japonais nippon propose des programmes bien organisés à ses élèves pour qu’ils captent rapidement tout l’enseignement. D’abord, enseigner permet d’avoir plus de communication et de relation avec d’autres personnes. Ce cas élargit forcément la connaissance. Avec un bon prof de langue, les apprentis trouvent du plaisir à se rendre dans les cours. L’avancée en technique du Japon oblige les enseignants à moderniser leur plan d’éducation. Ainsi, ils ne cessent de se ressourcer pour offrir plus de nouveautés à ses élèves. C’est plus attirant comme méthode de travail. A part les emplois du temps scolaires qu’il doit finir avant la fin de la formation, il cherche encore à les motiver en faisant plus de créativité liée à l’actualité du Japon.

SOURCES

http://master-japanese.com/index.html#02

http://www.christianforums.com/blogs/u278887-e197521/